Contrats courts : le système de bonus/malus qui met en colère les petits patrons

Selon la Confédération des petites et moyennes entreprises, le gouvernement s'apprête à mettre en place un système de bonus/malus pour lutter contre l'abondance des contrats courts.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le gouvernement se lance dans la lutte contre les contrats courts, les CDD à répétition. Un scénario de bonus/malus serait à l'étude selon la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). Aujourd'hui, une entreprise paye 4,05% de cotisations chômage, cela pourrait passer à 7% ou baisser à 0,75% en fonction du nombre de CDI et de CDD.

Le gouvernement confirme un éventuel bonus/malus

Certains patrons sont en colère. Ce traiteur emploie, pour les événements dont il s'occupe, des serveurs en CDD. Dans cette PME, la moitié des employés est en contrat court, la conséquence financière des 7% serait conséquente. En France le nombre de CDD explose : 9 embauches sur 10 sont des contrats courts. Le ministère du Travail confirme un éventuel bonus/malus, mais dément les chiffres annoncés par le patronat. Le gouvernement a donné aux partenaires sociaux jusqu'à fin janvier pour trouver un accord sur les contrats courts et l'assurance chômage. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les CDD très courts ont fortement progressé en 2017 (illustration).
Les CDD très courts ont fortement progressé en 2017 (illustration). (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)