Chômage : le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 0,1% en février

Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, a diminué de 3 500 par rapport au mois de janvier 2017.

Sur les trois derniers mois, le nombre d’inscrits à Pôle emploi augmente de 6 500 (+0,2 %).
Sur les trois derniers mois, le nombre d’inscrits à Pôle emploi augmente de 6 500 (+0,2 %). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Après un mois de janvier quasi-stable, le chômage a connu une très faible diminution de 0,1% en février 2017. Le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, a diminué de 3 500 par rapport au mois de janvier 2017. Sur les trois derniers mois, le nombre d’inscrits augmente de 6 500 (+0,2 %), mais il baisse de manière significative sur les douze derniers mois, avec une diminution de 113 900 demandeurs d’emploi sans activité (-3,2%).

La légère baisse du chômage au mois de février s'accompagne d'une forte hausse du nombre de demandeurs d'emploi exerçant une petite activité. Leur nombre a augmenté de 1,6% en février et même de 8,9% sur un an. Résultat : le nombre de demandeurs d'emploi, avec ou sans activité, a atteint un nouveau record fin février, s'établissant à 5,52 millions de personnes.

En hausse chez les plus de 50 ans sur trois mois

Dans le détail, sur les trois derniers mois, le nombre de demandeurs d'emploi diminue de 0,1% pour les moins de 25 ans, de 0,2% pour ceux âgés de 25 à 49 ans et progresse de 1,3% pour ceux âgés de 50 ans ou plus. Le ministère du Travail souligne que le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits à Pôle emploi en catégorie A est désormais inférieur de près de 5% à son niveau de mai 2012.

"L'inversion de la courbe est laborieuse, on est à nouveau sur une espèce de faux-plat", observe Mathieu Plane, de l'Observatoire français des conjonctures économiques. "C'est doublement inquiétant, car l'inversion reste molle et se fait plutôt par des contrats précaires."