Cet article date de plus de deux ans.

Ascoval : menace sur la reprise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Ascoval : menace sur la reprise
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'entreprise British Steel, qui devrait reprendre l'usine d'Ascoval de Saint-Saulve (Nord), aurait de grosses difficultés financières. Le géant risquerait la faillite et la reprise de l'aciérie s'en retrouve menacée.

Chez Ascoval, mardi 14 mai, c'est la stupéfaction. British Steel, le repreneur de l'usine de Saint-Saulve, dans le Nord, aurait de graves problèmes financiers. Les salariés accusent le coup. "Il y a eu une réaction nerveuse des quelques personnes sur le site, explique Bruno Kopczynski, porte-parole de l'intersyndicale Ascoval. C'est encore une fois de l'incompréhension et de la colère." Le groupe britannique était pourtant le sauveur espéré d'Ascoval.

British Steel devait prendre possession de l'aciérie mercredi 15 mai

Le mois dernier, le ministre de l'Économie, Bruno le Maire, s'était déplacé en personne à Saint-Saulve pour annoncer aux salariés que leur usine était sauvée. "C'est une jolie fin, disait-il face aux salariés. Et ça arrive suffisamment rarement pour que ce soit souligné." British Steel devait officiellement prendre possession de l'aciérie mercredi 15 mai. La survie d'Ascoval pourrait de nouveau être remise en cause.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chômage

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.