Ces retraités qui font le choix de reprendre le travail

En France, de plus en plus de retraités à la recherche d'un complément de revenus font le choix de reprendre le travail. Le reportage de France 2.

FRANCE 2

À 65 ans, Michel vient de décrocher son premier contrat... en tant que retraité.  Cet été, il sera le gardien d'un camping avec sa femme dans le sud de la France. Les valises et la voiture sont pleines, direction Montpellier. "Je ne veux pas m'enfermer dans le ghetto du retraité qui attend la mort, je dois en profiter (...)? on est suffisamment en forme physique et mentale, on n'a qu'une seule vie", détaille-t-il au micro de France 2.

Secrétariat, gardiennage, petits travaux : comme Michel, 500 000 retraités ont fait le choix de reprendre une activité cette année, soit quatre fois plus qu'il y a six ans. La motivation ? Le désir d'être utile, l'envie de changement ou le besoin d'argent.

Rester jeune

Patrice, un autre retraité, s'est remis à travailler pour arrondir ses fins de mois. Retraité de la Poste, il est devenu à 62 ans employé funéraire à temps plein. Et l'activité pécuniaire est devenue un enrichissement personnel. "Ça permet de rester jeune", s'amuse-t-il.

Des sexagénaires se lancent même dans la création d'entreprises. "Pourquoi raccrocher ?", rigole cette femme qui a lancé sa société à l'âge de la retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT