Arrêts maladie : le gouvernement souhaite plus de participation de la part des entreprises

Le gouvernement souhaite présenter une réforme des arrêts maladies qui exigeraient plus de participation financière de la part des entreprises. Une façon de faire des économies et de responsabiliser les entreprises.

Voir la vidéo
Franceinfo

Avec la retraite à 62 ans et la dégradation des conditions de travail, les arrêts maladies sont de plus en plus longs et coûteux. L'État a eu une idée : et s'il faisait financer les arrêts maladie par les entreprises pour faire des économies ? En 2017, les arrêts maladie ont coûté 10.5 milliards d'euros à la Caisse nationale de l'assurance maladie. Et entre 2013 et 2016, ce coût a augmenté de plus de 13%. Aujourd'hui, comment cela se passe quand on tombe malade ? Dans le privé, les trois premiers jours ne sont pas indemnisés, c'est ce qu'on appelle la carence. Dansle public, elle ne dure qu'un jour. À partir du quatrième jour, la sécurité sociale rembourse 50% du salaire et à partir du huitième jour, l'employeur verse aussi un complément.

Responsabiliser les entreprises

Le gouvernement envisage de faire passer quatre jours à la charge de l'employeur pour les arrêts de moins de huit jours. Les trois jours de carence, eux, ne bougent pas. L'État cherche à responsabiliser les employeurs. Selon un rapport de l'IGAS, plus un travail est pénible et plus il y a de risques de prescrire un arrêt de travail. Les secteurs les plus touchés sont la santé, l'action sociale et le BTP. De son côté le MEDEF parle de "double peine". La mesure sera présentée à la rentrée aux partenaires sociaux.

Parmi les leviers sur lesquels l\'Assurance maladie veut jouer, l\'un des principaux concerne ce que l’on appelle la pertinence des prescriptions et des actes, à hauteur de plus de 1,3 milliards d’euros.
Parmi les leviers sur lesquels l'Assurance maladie veut jouer, l'un des principaux concerne ce que l’on appelle la pertinence des prescriptions et des actes, à hauteur de plus de 1,3 milliards d’euros. (VINCENT ISORE / MAXPPP)