VIDEO. Santé : les complémentaires retraites menacées

La Cour des comptes a pointé l'urgence à redresser les caisses complémentaires de retraite de 19 salariés. Les Sages préconisent un allongement de deux ans de la durée de cotisation.

FRANCE 3

Le rapport de la Cour des comptes est alarmant : les caisses complémentaires de retraite sont bord de la faillite. Les régimes complémentaires viennent s'ajouter à la retraite de base versée par la Sécurité sociale. Ils sont financés par les cotisations des employeurs et des salariés. L'ARRCO rassemble 18,5 millions de salariés et l'AGIRC, 3,9 millions de cadres. Longtemps bénéficiaires, les retraites complémentaires sont en déficit depuis cinq ans. En 2013, il atteignait 1,3 milliard d'euros. D'ici 2030, il s'élèvera à 15 milliards.

Réformer le système ?

Pour les cadres, les retraites complémentaires constituent souvent plus de la moitié de la pension globale. "Si le système va vers sa perte, il faut le réformer", lâche un cadre, visiblement énervé. "La mauvaise santé de l'économie française n'a pas aidé. Il n'y a pas de croissance et il manque 5 % des effectifs en entreprises", regrette Henri Sterdyniak, économiste.  Trois pistes sont étudiées : augmenter les cotisations, baisser les pensions ou, solution que préconise la Cour des Comptes, reculer l'âge de départ à la retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
La réforme des retraites. Quelles différences entre secteur public et secteur privé ?
La réforme des retraites. Quelles différences entre secteur public et secteur privé ? (JOEL SAGET / AFP)