Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Faillite des retraites complémentaires

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La Cour des comptes dresse un tableau alarmant des régimes complémentaires des cadres et salariés. Elle préconise d'augmenter l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans.

"Les régimes complémentaires viennent s'ajouter à la retraite de base versée par la Sécurité sociale. Ils sont financés par les cotisations des employeurs et des salariés. L'Arrco rassemble 18,5 millions de salariés et l'Agirc, 3,9 millions de cadres", explique Julie Gasparutto, journaliste de France 3. Cela fait cinq ans que ces régimes sont devenus déficitaires.

En 2013, elles accumulaient 1,3 milliard d'euros de manque à gagner. Les deux régimes ont suffisamment de réserves pour compenser ces pertes jusqu'en 2018. Si rien ne change, le déficit cumulé s'élèvera à 100 milliards en 2030.

Reculer l'âge de départ à la retraite

Il existe trois leviers pour jouer sur le financement des retraites. "Augmenter les cotisations, qui sont déjà élevées. Baisser les pensions, mais cela à un fort impact sur le pouvoir d'achat. Il reste d'augmenter l'âge de départ. La Cour des comptes suggère un nouveau recul, passant de 62 à 64 ans. Cela signifie qu'il faudra travailler deux ans de plus pour toucher sa retraite complémentaire à taux plein", poursuit le journaliste. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.