Retraites : dissonances au gouvernement

Depuis dimanche 17 mars, plusieurs ministres ont exprimé des propositions contradictoires sur l'âge du départ à la retraite.

FRANCE 3

Mercredi 20 mars, l'opposition presse le gouvernement de sortir du flou à l'Assemblée nationale. Face à ce sujet sensible, le Premier ministre monte lui-même au créneau. "Dans le cadre de cette réforme, il n'est pas question de modifier l'âge de départ à la retraite", a indiqué Édouard Philippe. Cependant, ce dernier ajoute qu'avec l'allongement de l'espérance de vie, la question de l'âge de départ à la retraite est bien sur la table.

"C'est une question qui est à la concertation"

Quand Agnès Buzyn prend à son tour la parole, l'opposition n'est toujours pas convaincue. Mardi 19 mars, la ministre de la Santé avait opéré un rétropédalage après s'être prononcée pour un allongement de la durée du travail. Pour Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, il n' y a pas de question tabou. "C'est une question qui est à la concertation", avouait-il. Ces déclarations contradictoires inquiètent l'opposition. Emmanuel Macron devrait dévoiler la réforme des retraites en juin prochain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 6 mars 2019.
Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 6 mars 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)