Retraites complémentaires : nouveau coup au porte-monnaie

La fusion des organismes de retraite complémentaire, Agirc et Arrco, va entraîner une augmentation des cotisations pour tous les salariés et cadres du privé.

France 2

La nouvelle est mauvaise pour les salariés du privé. En 2019, les régimes de retraites complémentaires (Agirc pour les cadres, Arrco pour les autres) vont fusionner. À la clé : un régime unique et une augmentation des cotisations pour renflouer le système. Dès janvier, elles augmenteront de deux points, pour un gain de 800 millions d'euros par an. Un salarié touchant environ 2 600 € bruts, paye aujourd'hui 86 € de cotisations, ce sera 88 € chaque mois en 2019. 

Seconde hausse pour les cadres

Pour les cadres, une seconde augmentation s'ajoute en plus de cette hausse de cotisations pour tous : Plus 0,56 point pour une mesure qui devrait rapporter 600 millions d'euros en 2020. La cotisation d'un cadre qui gagne environ 4 750 € bruts passera donc de 260 € à 279 € par mois. Ces changements entreront en vigueur le 1er janvier prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme brandit une pancarte \"Retraités en colère\" lors d\'une manifestation contre la réforme des retraites, le 14 juin 2018 à Paris. 
Un homme brandit une pancarte "Retraités en colère" lors d'une manifestation contre la réforme des retraites, le 14 juin 2018 à Paris.  (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)