Réforme des retraites : un commissaire de police grièvement blessé au Havre lors d'une manifestation de dockers

L'officier de police a perdu un doigt après un tir de mortier, un autre policier a été plus légèrement blessé durant la manifestation. La police judiciaire du Havre est saisie.

Les dockers du port du Havre ont manifesté, le 10 janvier 2020 contre la réforme des retraites (Seine-Maritime).
Les dockers du port du Havre ont manifesté, le 10 janvier 2020 contre la réforme des retraites (Seine-Maritime). (LOU BENOIST / AFP)

Un commissaire de police a été gravement blessé, mercredi 15 janvier au Havre, lors d'un rassemblement de dockers devant la chambre de commerce et d'industrie Seine Estuaire (CCI) contre la réforme des retraites, a appris franceinfo. Un deuxième policier a été plus légèrement blessé. Une enquête de police judiciaire a été ouverte.

>> Opération "ports morts" : Calais, Dunkerque, Le Havre, Rouen, Saint-Nazaire, La Rochelle et Marseille bloqués

La manifestation a dégénéré un peu avant 18h, indique France Bleu Normandie. Au départ, une cinquantaine de dockers se sont rassemblés devant la CCI Seine Estuaire, jusqu'à atteindre 250 à 300 personnes. Les policiers se sont mis en protection à l'intérieur de la CCI, contrainte d'annuler sa cérémonie de voeux.

Des projectiles lancés dans les locaux

Les manifestants ont tenté d'investir de manière très violente les locaux, assure la préfecture de Seine-Maritime. Ils ont cassé la porte d'entrée de la CCI puis lancé des pétards artisanaux de très forte puissance et des fumigènes. Un commissaire de police a été touché grièvement à la main. Il a au moins un doigt arraché selon les premières constatations. Un second fonctionnaire de police est légèrement touché et souffre d'acouphènes.

Le préfet de Seine-Maritime condamne fermement cet acte inqualifiable qui "n'a rien à voir avec le droit de manifester et le droit syndical". De son côté, le maire du Havre, Jean-Baptiste Gastinne, qualifie d'"intolérables" ces actes qui "doivent cesser"

Au moins sept ports, dont celui du Havre, étaient bloqués au 42e jour de grève contre la réforme du régime des retraites. Des blocages et des piquets de grève ont lieu lors de cette opération "ports morts", menée par la CGT, jusqu'au jeudi 16 janvier. Le port du Havre était bloqué et le trafic portuaire fonctionne au ralenti.

La semaine dernière déjà, le premier port de France en termes de trafic de conteneurs avait été paralysé pendant trois jours, un mouvement inédit depuis 1992 et la mobilisation contre la réforme du statut des dockers.