Réforme des retraites : l'âge légal de départ en question

Les différentes sorties des ministres du gouvernement ont laissé croire que l'âge légal de départ à la retraite, promis à 62 ans par le candidat Macron, pourrait être révisé et porté à un âge plus avancé.

FRANCE 2

Les retraités vont manifester jeudi 11 avril pour la septième fois depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron. Un mouvement qui s'opère alors même que le gouvernement planche sur la réforme des retraites, avec une polémique qui apparaît, celle d'un âge de départ à la retraite qui serait repoussé. Mardi, une réunion publique à Montpellier (Hérault) en présence du Haut-Commissaire à la réforme a vu le sujet être au cœur de toutes les préoccupations des personnes présentes.

Delevoye admet un "trouble"

Si le projet de départ se base sur un âge légal de départ à 62 ans, des prises de position politique évoquent depuis plusieurs semaines l'âge de 65 ans afin de financer la dépendance. "J'ai pris un engagement avec les Françaises et les Français", assure le Haut-Commissaire Jean-Paul Delevoye. "Effectivement, la polyphonie gouvernementale a jeté le trouble", admet-il. Il assure aussi qu'il a reçu des confirmations du Premier ministre concernant le maintien des 62 ans dans le cadre des travaux de la réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après un an et demi de discussions, un projet de loi sur la réforme des retraites sera présenté en septembre 2019.
Après un an et demi de discussions, un projet de loi sur la réforme des retraites sera présenté en septembre 2019. (JOEL SAGET / AFP)