La réforme des retraites à nouveau dans les tuyaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
retraite
FRANCEINFO
Article rédigé par
P.-L. Monnier, M.-P. Degorce, T. Petit, J. Duboz, P. Caron, C. Courtois, E. Noël - franceinfo
France Télévisions

La réforme des retraites est à nouveau sur la table. Le président de la République a écarté jeudi 3 juin l'ancien projet dans le Lot, mais de nouvelles pistes sont à l'étude.

À dix mois du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron doit trancher : relancera-t-il le dossier des retraites ? "C'est trop tôt pour vous répondre, en tout cas, ce ne sera pas la même. Et rien n'est exclu", a-t-il déclaré jeudi 3 juin dans le Lot. Le déficit continue de se creuser depuis que la réforme a été mise de côté, au début de l'épidémie. Il était de 23 milliards d'euros l'année dernière. Plusieurs pistes sont envisagées pour faire des économies : supprimer les régimes spéciaux, augmenter la durée de cotisation ou encore reculer l'âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans. Mais ces propositions ne satisfont pas le syndicat Force Ouvrière. "La priorité, ce n'est pas le problème des retraites, mais celui de l'emploi", affirme Yves Veyrier, secrétaire général FO.

Une feuille de route cet été ?

Mais l'opinion est plus nuancée. Selon un sondage, 53% des Français veulent que la réforme soit relancée. "Je me suis préparé à partir plus tard", explique l'un d'eux. L'enjeu, pour Emmanuel Macron, est de réformer sans inquiéter. "Il essaie de doser les choses, rassurer les milieux économiques et son électorat de droite, sans provoquer non plus une levée de boucliers de la part des électeurs les plus hostiles, une partie de la gauche et de l'extrême droite", explique Gaël Sliman, de l'institut Odoxa. Le gouvernement pourrait préciser sa feuille de route au début de l'été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Retraite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.