VIDEO. "Il y a toute une scénarisation pour que la personne ne réagisse pas" : un DRH raconte les dessous des licenciements

Pour la première fois, un DRH raconte les méthodes violentes, occultes, qu'il a utilisées pour licencier un millier d'employés en 22 ans de carrière, ce jeudi 8 mars à 20h55, dans "Envoyé Spécial". Extrait.

Voir la vidéo
France 2

Claire était directrice financière depuis trois ans dans une grande multinationale, jusqu'à ce lundi matin d'octobre, et ce rendez-vous avec Didier Bille, alors DRH. "Il m'avait donné rendez-vous à 8h30 (...) Et il m'a remis cette lettre : 'Nous envisageons à votre encontre une éventuelle sanction pouvant aller jusqu'au licenciement'", confie-t-elle. Didier Bille ne donne alors aucune explication à Claire. Elle a 10 minutes pour quitter l'entreprise. Une mise à pied brutale avant d'entamer la procédure de licenciement.

"Ils ont tous peur que leur arrive la même chose"

"Il y a toute une scénarisation d'un licenciement, dont l'objectif, entre autres, c'est effectivement d'asséner un grand coup de bambou sur la tête de l'individu pour qu'il ne réagisse pas", fait valoir pour sa part Didier Bille.

"Vous traversez toute l'entreprise avec quelqu'un qui vous accompagne à la porte, avec votre sac à main, comme une voleuse en fait. Forcément, on n'a pas le temps d'expliquer aux gens ce qui se passe, on n'a pas le temps de dire au revoir à ses collègues, tout le monde a peur. Ils ont tous peur qu'il leur arrive la même chose", assure de son côté Claire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le recrutement d\'un postulant.
Le recrutement d'un postulant. (MAXPPP)