États-Unis : Heather Marold Thomason, femme bouchère

Une des premières femmes bouchères aux États-Unis, l'entrepreneuse Heather Marold Thomason, raconte comment elle a réussi à se faire une place dans une filière souvent perçue comme réservée aux hommes.  

Cette vidéo n'est plus disponible

Heather Marold Thomason, une des premières femmes bouchères aux États-Unis, se souvient de son combat pour percer dans un secteur éminemment masculin. "À l'époque où je me formais et que j'essayais de percer dans ce commerce, j'étais toujours la seule femme parmi les hommes. Maintenant que je dirige mon entreprise, je travaille avec beaucoup de femmes. Notre entreprise attire les femmes qui veulent apprendre l'art de la boucherie. Maintenant, à chaque fois que nous voulons embaucher et augmenter nos effectifs, nous avons tendance à avoir plus de femmes que d'hommes qui postulent et, très souvent, les femmes sont meilleures pour ce travail", assure l'entrepreneuse. 

"Je souris et je laisse tomber"

"J'ai eu des clientes au comptoir qui m'ont ignorée, préférant s'adresser à un de mes employés qui se trouvait derrière moi. Certains m'ont dit : 'Attention, c'est tranchant !' ou 'peut-être devriez-vous demander à un homme ?'", s'amuse-t-elle. "Nous sommes là pour assurer l'accueil et le service, donc je souris et je laisse tomber. Mais j'aime bien me retourner et leur montrer ce que je sais faire", fait valoir Heather Marold Thomason, tout sourire. 

Heather Marold Thomason
Heather Marold Thomason (FRANCEINFO)