Pénurie de carburant : début de la bataille dans le sud de la France

Des opposants à la loi Travail bloquent désormais le dépôt de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Le reportage de France 2.

France 2

Après le nord et l'ouest du pays, c'est le sud qui est touché par le blocage des dépôts pétroliers. Ce lundi 23 mai, les pneus brûlent depuis une heure du matin à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) : c'est le premier jour de blocage dans le sud de la France. Le syndicat CGT, seul initiateur du blocage, s'inscrit dans la durée, peu importe les menaces du gouvernement de faire intervenir les forces d'ordre. Le centre de dépôt de carburant de Fos-sur-Mer est le principal de la région, et forcément stratégique. Ici chaque matin, les poids lourds viennent remplir leur cuve pour approvisionner les stations-service.

Vers une pénurie dans tout le sud ?

Aux abords du barrage, malgré une circulation dense, les automobilistes sont plutôt solidaires : "Ils ont raison, faut pas lâcher l'affaire", déclare un homme, souriant. Avec l'arrêt des trois raffineries de la région et ce blocage, la pénurie d'essence devrait rapidement toucher Marseille, Aix-en-Provence et s'étendre dans le sud de la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station d\'essence près de Lille (Nord) affiche \"rupture tout carburant\", le 22 mai 2016.
Une station d'essence près de Lille (Nord) affiche "rupture tout carburant", le 22 mai 2016. (CITIZENSIDE / THIERRY THOREL / AFP)