Manifestation interdite : "Le préfet peut décider en fonction de la sécurité"

Manuel Valls souhaite l'annulation des manifestations contre la loi El Khomri.

France 2

Jeff Wittenberg est en direct du ministère de l'Intérieur et revient sur la possible annulation de la prochaine manifestation contre la loi El Khomri. "Cette manifestation peut être interdite. François Hollande l'a répété la semaine dernière en Conseil des ministres, au lendemain des dégradations connues sur la manifestation du 14 juin", indique le journaliste.

Service d'ordre de la CGT

Que va-t-il se passer maintenant ? "L'intersyndicale, c'est une obligation, doit déposer, demain 20 juin, une déclaration de manifestation trois jours avant que celle-ci n'ait lieu, auprès du préfet de police, sous l'autorité du ministère de l'Intérieur, ici place Beauvau. Celle-ci doit préciser quel sera le tracé, quel sera l'horaire, et surtout, comment la CGT en l'occurrence doit assurer le service d'ordre. Le préfet de police va répondre et s'il estime que les conditions de sécurité ne sont pas réunies, il peut interdire cette manifestation", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau de la CGT agité dans une manifestation contre la loi Travail, à Marseille, le 7 juin 2016. 
Un drapeau de la CGT agité dans une manifestation contre la loi Travail, à Marseille, le 7 juin 2016.  (BERTRAND LANGLOIS / AFP)