Manifestation du 23 juin : le quartier de la Bastille se prépare au pire

Bastille a pris des allures de camp retranché ce jeudi 23 juin. Et pour cause, certains craignent de nouvelles violences lors de la manifestation.

FRANCE 2

Rarement une manifestation avait suscité une telle attention et une telle surveillance. Ce 10e rendez-vous national contre la loi Travail démarre et revient à la Bastille (Paris). Le parcours, très court, est placé depuis ce jeudi 23 juin au matin sous haute sécurité. Déjà, les forces de l'ordre encerclent la place de la Bastille. 2 000 policiers pour un parcours d'1,8km, un dispositif de sécurité impressionnant.

Inspection systématique

Tout autour de la place, sur chaque accès, un préfiltrage est mis en place, avec contrôle des sacs pour bloquer l'entrée de projectiles ou de masques. L'inspection est systématique. Et ce n'est pas tout ! Tout au long du parcours, le mobilier urbain potentiellement dangereux a été enlevé. C'est notamment le cas des grilles autour des arbres ou encore des vitres des abris-bus. Commerces et cafés ont pour une grande majorité choisi de fermer leurs portes le temps de la manifestation. Le départ est prévu à 14 heures.

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors d\'une manifestation en faveur de l\'accueil des réfugiés, le 22 novembre 2015, place de la Bastille, à Paris. Le rassemblement avait été préalablement interdit en raison de l\'état d\'urgence.
Lors d'une manifestation en faveur de l'accueil des réfugiés, le 22 novembre 2015, place de la Bastille, à Paris. Le rassemblement avait été préalablement interdit en raison de l'état d'urgence. (CITIZENSIDE/SERGE TENANI / AFP)