Loi Travail : El Khomri admet "un démarrage raté"

Myriam El Khomri, la ministre du Travail, est venue défendre son projet de loi controversé sur le plateau du Grand Soir 3 ce mardi 15 mars.

France 3

"Il y a eu un démarrage raté de cette loi Travail autour du 17 février. Je le reconnais et j'en prends ma part. On n'a pas pu expliquer la philosophie. Le jour où les arbitrages ont été rendus, il y avait déjà un avant-projet de loi qui avait fuité dans la presse", explique Myriam El Khomri ce mardi dans le Grand Soir 3.

"On est dans un état d'urgence économique et social. Il y a une forme d'exaspération de la jeunesse et il faut l'entendre. Ces quinze derniers jours ont été nécessaires et très importants", insiste la ministre du Travail.

La loi apporte "du progrès social"

"Le débat parlementaire qui va avoir lieu est là pour enrichir le texte. Beaucoup de parlementaires socialistes souhaiteraient qu'on aille beaucoup plus loin en faveur des PME et des TPE", assure Myriam El Khomri.

Et de rappeler : "Nous avons besoin de cette loi parce que notre pays crée moins d'emplois qu'ailleurs, parce que neuf emplois sur dix sont des CDD et que les victimes sont les jeunes, les moins qualifiés et les femmes. Cette loi apporte du progrès social pour les salariés, pour les chômeurs".

Le JT
Les autres sujets du JT