Cet article date de plus de cinq ans.

Loi Travail : à Paris, les casseurs ont encore frappé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
casseurs
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans la capitale, la manifestation contre la loi Travail a dégénéré ce mardi 14 juin. Bilan des heurts : 40 blessés, dont au moins 29 policiers. Les casseurs s'en sont même pris à l’hôpital Necker-Enfants malades.

Même l'hôpital Necker, celui des enfants malades, a été la cible des casseurs ce mardi à Paris. Plusieurs baies vitrées ont été brisées ou recouvertes de tags. Les violences ont commencé peu après le départ du cortège anti-loi Travail.

Quelques centaines de personnes encagoulées ont attaqué les forces de l'ordre, qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. Les dégradations et les jets de pierre contre les CRS vont se poursuivre pendant toute la manifestation. À plusieurs reprises, les manifestants sont venus défier et insulter les forces de l'ordre.

58 interpellations

Vitrines de banques ou de commerces, mobiliers urbains, on ne compte plus les dégâts après le passage des casseurs. Les affrontements vont continuer sur l'esplanade des Invalides, où la police devra utiliser des canons à eau. Ce soir, il y a 11 blessés parmi les manifestants et 29 chez les policiers. 58 personnes ont été interpellées. Dans la soirée, un véhicule de la RATP et deux Autolib' ont été incendiés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Loi Travail

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.