La rentrée du gouvernement s'annonce mouvementée

Ce mardi marque la rentrée du gouvernement.Elle s'annonce à haut risque pour le ministère du Travail. Au centre des préoccupations, la réforme du Code du travail.

France 3

Entre eux, il y a déjà des points de tension dans la réforme du Code du travail. Du côté des syndicats, un point particulièrement sensible : les négociations dans les PME. Le patronat souhaite qu'un salarié élu par ses collègues, mais non syndiqué, puisse négocier un accord avec son dirigeant. Hors de question pour les syndicats qui ont le sentiment qu'on cherche à les évincer. Autre point de bataille, les référendums en entreprise à l'initiative de l'employeur.

Contrat de chantier

Autre thème qui suscite l'inquiétude chez les syndicats : la fusion des instances du personnel. Même un syndicat réformiste comme la CFDT craint une baisse des moyens d'action. Autre point qui fâche : le contrat de chantier. Ces CDI qui durent le temps d'un chantier dans le bâtiment. Ils devraient être étendus à d'autres secteurs. Une ligne rouge pour la plupart des syndicats. 

Le JT
Les autres sujets du JT
(THOMAS PADILLA / MAXPPP)