Fête du Travail : le projet de loi El Khomri dans le collimateur des défilés

À l'occasion de la traditionnelle fête du Travail, les défilés se sont déroulés dans un calme relatif dans l'Hexagone. La CGT et FO étaient côte à côte avec un objectif commun : le retrait du projet de loi El Khomri.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Partout en France, le 1er mai s'est transformé en manifestation contre la loi El Khomri. Dans les rues de la capitale, cris et banderoles révèlent l'opposition des manifestants contre la loi Travail. Même modifiée, elle reste l'objet de toutes les critiques. "Parce que la loi est amendée, il faut qu'on aille se coucher ? Non, ça ce n'est pas possible", s'esclaffe une manifestante.

84 000 manifestants

Même constat à Toulouse (Haute-Garonne) où le 1er mai a une couleur très politique cette année. Étudiants ou retraités, toutes les générations parlent d'une même voix contre la loi Travail. Ce dimanche, 84 000 personnes ont manifesté en France, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur. Des manifestants engagés, mais moins nombreux qu'en 2015. Les syndicats n'ont quant à eux pas donné leur estimation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pancarte hostile à la loi Travail, lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris, le 1er mai 2016. 
Une pancarte hostile à la loi Travail, lors de la manifestation du 1er-Mai à Paris, le 1er mai 2016.  (ALAIN JOCARD / AFP)