Formation : l'apprentissage à tout âge ?

Un programme mis en place dans neuf régions de France permet à des jeunes de 25 à 30 ans de retourner en apprentissage afin de changer de carrière.

FRANCE 3

Il donne l'impression d'être le professeur, mais Mihai Onoicenco est un élève, en plein exposé. Il est le plus âgé de sa classe, car il a repris ses études. Mécanicien en CDI, il a quitté sa trousse à outils pour évoluer. À 27 ans, il est retourné en apprentissage. Il étudie dans un centre de formation d'apprentis pour obtenir une licence en management automobile. Mihai touche 1 300 euros par mois contre 1 600 euros dans son ancien CDI : le prix à payer pour changer de vie.

Augmenter l'âge limite de l'apprentissage ?

Dans neuf régions pilotes, l'âge limite de l'apprentissage est passé de 25 à 30 ans. Stéphanie de Dreuille, infirmière pendant huit ans, bénéficie elle aussi de ce programme. Elle a quitté l'hôpital pour un apprentissage à la RATP. Elle souhaitait un travail plus compatible avec sa vie familiale. Forte de son expérience passée, l'apprentie gère déjà seule des projets . Près de 6 000 personnes bénéficient aujourd'hui de cette opportunité méconnue qui permet de changer de carrière tout en étant rémunéré via l'apprentissage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin).
Un mineur délinquant travaille avec un agent technique, le 18 mai 2009, dans la menuiserie du centre éducatif fermé de Mulhouse (Haut-Rhin). (SEBASTIEN BOZON / AFP)