REPLAY. Précarité : La France abandonne-t-elle ses étudiants ? Le débat du Talk franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Alors que l'inflation bouleverse les habitudes de consommation des Français, le coût de la vie étudiante est en hausse. Comment continuer à étudier lorsque la précarité devient trop importante ? C'est le sujet du Talk franceinfo. Tous les soirs à partir de 18h, Manon Mella et ses invités débattent avec les internautes de la chaîne Twitch de franceinfo.

La rentrée universitaire a débuté dans plusieurs universités de France lundi 12 septembre. Entre crise du logement, coût de l'énergie en hausse et inflation des produits alimentaires, la problématique de la précarité est au coeur des préoccupations des étudiants. Comment réussir ses études quand on ne peut pas faire ses trois repas par jour ou quand on ne sait pas où dormir ?

Imane Ouelhadj, présidente de l'UNEF, l'Union nationale des étudiants de France et Michelle, étudiante précaire en licence à Lille sont dans Le Talk franceinfo pour en discuter. Manon Mella reçoit également Thomas Giraudeau, journaliste éducation de franceinfo. 

Une rentrée universitaire sous le signe de la précarité ? 

Après deux rentrées marquées par la crise du Covid-19, la rentrée 2022 semble permettre un retour à la normale, notamment grâce à la fin des cours à distance dans la plupart des filières. Cependant, l'augmentation du coût de la vie étudiante marque le début de l'année universitaire et le quotidien des étudiants.

Pour pallier ces difficultés, le gouvernement a annoncé un certain nombre de mesures comme la revalorisation des bourses sur critères sociaux à hauteur de 4%. Néanmoins, les gestes du gouvernement suffisent-ils pour remédier à la précarité étudiante ? 

Rejoignez-nous dès 18h du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, de débat autour de sujets d'actualité et de société.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.