Info franceinfo Pouvoir d'achat : les bourses étudiantes vont augmenter de 4%

Les étudiants précaires vont aussi toucher l'aide exceptionnelle de 100 euros, promise à neuf millions de Français modestes. Et le dispositif du repas à un euro dans les restaurants universitaires est reconduit.  

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un cours dans un amphithéâtre à l'université de Rennes 1, le 4 février 2021. (DAMIEN MEYER / AFP)

Les étudiants qui touchent une bourse sur critères sociaux vont la voir augmenter de 4% dans le cadre d'une mesure réglementaire, qui sera annoncée par la Première ministre Elisabeth Borne, dont franceinfo a pu avoir connaissance, jeudi 7 juillet. Cette mesure ne fera pas formellement partie du projet de loi pouvoir d'achat qui sera présenté ce jeudi en conseil des ministres.

>> Projet de loi pour le pouvoir d'achat : suivez notre direct

Cette mesure s'aligne sur la hausse d'autres prestations sociales, comme le RSA, ou les allocations familiales. La dernière revalorisation, de 1%, remonte à la rentrée dernière. Une réforme plus globale du système des bourses, promise par Emmanuel Macron depuis son premier quinquennat, est bien toujours dans les cartons, mais pas dans l'immédiat.

Les étudiants précaires vont aussi toucher l'aide exceptionnelle de 100 euros, promise à neuf millions de Français modestes. La mesure doit concerner les jeunes boursiers mais également ceux qui touchent des APL en dehors du domicile de leurs parents. Cela concerne environ un million et demi de personnes.

Enfin, la troisième grande mesure concerne le repas au restaurant universitaire à un euro, au lieu de 3,30 euros. Cette mesure, proposé aux étudiants boursiers et aux étudiants non-boursiers en situation de précarité et décidée en pleine crise sanitaire, devait s'arrêter cet été. Elle est finalement reconduite pour l'ensemble de l'année universitaire.

Le montant des bourses sur critères sociaux varie en fonction des revenus de la famille ou de ceux du foyer du demandeur. Pour l'année universitaire 2021-2022, sur dix mois, il allait de 1 042 euros pour l'échelon le plus bas à 5 736 euros pour le 7e échelon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.