Réforme de l’assurance-chômage : la fin des difficultés de recrutement ?

Publié
Réforme de l’assurance chômage : la fin des difficultés de recrutement ?
Article rédigé par
Alexandra Bensaid - France 2
France Télévisions

Alors que le dernier volet de la réforme de l’assurance-chômage entre en vigueur, les demandeurs d’emploi devront avoir travaillé non plus quatre, mais six mois pour toucher des indemnités. De quoi résoudre les problèmes de recrutement ? Sur le plateau du 20 Heures de France 2, la journaliste Alexandra Bensaid nuance cette idée.

La réforme de l’assurance-chômage, viendra-t-elle à bout des problèmes de recrutement des entreprises ? Une idée probable, mais à nuancer, estime la journaliste Alexandra Bensaid sur le plateau du 20 Heures de France 2. Face à l’argument selon lequel certains demandeurs d’emploi profiteraient des aides de Pôle Emploi pour ne pas travailler, elle rappelle que l’agence avait effectué en 2018 une enquête à ce sujet : seuls 8% d’entre eux percevaient des indemnités sans rechercher activement un travail.

2 milliards d’euros d’économies

Mais alors, comment expliquer le nombre de postes vacants ? "Très souvent, on se rend compte qu’il y a un problème de formation, de salaire, d’horaire ou encore de lieu", détaille Alexandra Bensaid. S’il ne faut pas attendre de miracle d'après elle, la journaliste explique que le gouvernement veut surtout s’inscrire avec cette réforme dans la lutte contre les contrats courts. La seule certitude se situe au niveau économique : le système pourrait faire des économies à hauteur de 2 milliards d’euros par an.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.