Économie : les demandes de RSA en forte hausse

Avec le confinement puis la crise économique, les demandes de RSA (revenu de solidarité active) sont en forte hausse dans toute la France.

France 2

Depuis le confinement, le nombre de demandeurs du RSA (revenu de solidarité active) a bondi. Une femme, qui témoigne anonymement pour France 2, touche peu d'allocations chômage et demande le RSA pour la première fois : "On pensait que ça allait passer, qu'on allait continuer à être renouvelé ou avoir nos contrats. Surtout que pour la plupart, ça se passait bien".

Certains départements sont plus touchés

Les dépenses des départements, qui financent cette allocation, s'envolent : elles ont augmenté de 9,2 % sur un an en moyenne. Certains départements sont plus touchés comme la Corrèze avec une hausse de 16,7 %, le Bas-Rhin avec 14 % de demandes en plus ou encore la Seine-Saint-Denis, dont les demandes ont augmenté de 11,7 %. En Seine-Saint-Denis, le surcoût est évalué à 35 millions d'euros cette année. Son président, Stéphane Troussel, appelle à l'aide : "Le gouvernement est venu en aide aux entreprises, c'est bien légitime, parce qu'il fallait les soutenir dans cette période difficile. Il faut qu'il vienne en aide aux collectivités locales. En particulier les départements qui assument, de plus en plus, la solidarité nationale".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le recouvrement des pensions alimentaires impayées sera géré par la Caisse d\'allocations familiales, a annoncé Emmanuel Macron le 25 avril 2019.
Le recouvrement des pensions alimentaires impayées sera géré par la Caisse d'allocations familiales, a annoncé Emmanuel Macron le 25 avril 2019. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)