Économie : la France premier pays des investisseurs étrangers

Publié Mis à jour
Economie : la France premier pays des investisseurs étrangers
Article rédigé par
Maeva Damoy - franceinfo
France Télévisions

Cette année, 4 milliards d'euros vont être répartis un peu partout dans l'Hexagone grâce à des investisseurs venus d'autres pays. Un signal très positif selon le président de la République, malgré les deux ans de crise sanitaire.

La France reste attractive malgré la crise. Un constat que l’on a envie de croire. "Ça semble parti pour avec ces investissements 2022. Les Français sont productifs, qualifiés et les impôts sur les sociétés ont baissé. Ces 21 investissements représentent 4 milliards d’euros cumulés et vont être versés partout en France", explique Maeva Damoy du service économie de franceinfo. Dans les Vosges où 250 millions d’euros sont versés par une entreprise norvégienne, 50 millions dans l’Essonne par le Belge X-Fab et 300 millions d’euros dans le Haut-Rhin. La France est donc la première destination européenne des investissements étrangers. 

De nombreux emplois victimes de la crise

"Quand on réinvestit comme on est en train de le faire, c’est le signe avant-coureur de perspectives qui sont extrêmement positives. Depuis 2019, nous recréons enfin de l’emploi industriel. L’an dernier, malgré le Covid, nous avons créé deux fois plus de sites industriels qu’il ne s’en détruisait", s’est félicité Emmanuel Macron. Mais peut-on aller jusqu’à parler d’un eldorado de l’emploi ? "L’Élysée dit que cela va créer 10 000 emplois directs, 16 000 CDI intérimaires, mais avec la crise en deux ans, 30 000 emplois ont été supprimés pour le secteur de l’aéronautique, 52 000 pour les sous-traitons automobile. Nous sommes encore très loin d’un eldorado", souligne enfin Maeva Damoy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.