Economie. La feuille de route de Hollande en six points

Le président a précisé son calendrier à l'occasion de la 66e foire de la ville de Châlons-en-Champagne.

François Hollande à son arrivée au lancement de la 66e foire de Châlons-en-Champagne (Marne), le 31 août 2012.
François Hollande à son arrivée au lancement de la 66e foire de Châlons-en-Champagne (Marne), le 31 août 2012. (MICHEL EULER / AFP)

ECONOMIE - La mission du président de la République consiste, d'après François Hollande, à conduire le pays pour qu'il fasse "des choix dans le bon ordre, dans le bon rythme et dans la bonne direction".

Vendredi 31 août, à la foire de Châlons-en-Champagne (Marne), il a présenté les trois grands axes de travail du gouvernement dans les mois à venir pour tenter de relancer l'économie française : l'emploi, la croissance et la compétitivité.

FTVi détaille le calendrier économique des prochaines semaines en six points.

1Une Banque d'investissement pour les entreprises

Pour faire face à la crise, le gouvernement va créer "dans les jours qui viennent" la Banque publique d'investissement (BPI). En juillet, le gouvernement avait déjà avancé l'échéance à l'automne, mais il a encore accéléré le calendrier. La BPI doit remédier aux difficultés de financement des petites et moyennes entreprises, des entreprises de taille intermédiaire et des "acteurs de l'économie sociale et solidaire" en proposant un guichet unique au niveau des régions.

2Les premiers contrats d'avenir signés début octobre

Le projet de loi sur les "emplois d'avenir" sera adopté au plus vite et "dès le début du mois d'octobre seront signées les premières conventions". Mis à l'ordre du jour du dernier Conseil des ministres, mercredi 29 août, il prévoit la création de 150 000 emplois en deux ans. Le dispositif sur les contrats de génération sera lui présenté dans "les jours qui viennent" aux partenaires sociaux. 

3Une négociation pour sécuriser l'emploi en septembre

La négociation pour "anticiper les restructurations" et "prévenir" les plans sociaux commencera le "mois prochain". Annoncée à la fin de la conférence sociale de juillet, un document d'orientation de cette négociation doit être présenté le 10 septembre aux partenaires sociaux.

Cette semaine, la patronne du Medef, Laurence Parisot, a menacé de ne pas participer à la négociation s'il n'est pas question de davantage de flexibilité pour les entreprises. Elle dit attendre ce document pour décider de sa participation.

4Une réforme du financement de la Sécurité sociale 

Le président de la République a également promis que le gouvernement ferait, "en 2013""des choix courageux" mais aussi "durables et justes" pour réformer le financement de la protection sociale. Sans en préciser davantage les contours. "C'est un sujet difficile, tant de fois évoqué, annoncé, jamais traité."

5Des logements sociaux sur des terrains de l'Etat

Un projet de loi devra permettre "de céder gratuitement les terrains de l'Etat aux collectivités et bailleurs sociaux qui s'engagent dans des programmes de construction". Selon François Hollande, "110 000 logements entre 2012 et 2016 pourront être créés grâce à cette mise à disposition des terrains". Enfin, "les propriétaires privés seront invités à céder plus rapidement qu'aujourd'hui leur terrain à bâtir".

6Des collectivités locales plus impliquées

François Hollande a demandé au gouvernement de fournir des propositions au sujet du financement des collectivités locales et veut donner aux régions la gestion des "fonds européens consacrés à leur territoire"."Je veux que le gouvernement, d'ici octobre, apporte des réponses au financement des collectivités locales, et l'augmentation de la collecte du livret A y contribuera", a-t-il ajouté. Il a aussi rappelé que les collectivités locales assurent "les trois quarts de l'investissement public en France".