Cet article date de plus de huit ans.

EasyJet compte bien profiter de la grève à Air France

La compagnie aérienne à bas prix a bien l’intention de décoller sur le dos d’Air France, visé par un mouvement grève des pilotes à partir de lundi. Elle a mis en vente samedi un millier de places supplémentaires depuis Paris vers le Sud.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Easyjet compte bien profiter de la grève d'Air France à partir du lundi 15 septembre © maxPPP)

Pour la première fois, EasyJet a répliqué à un concurrent en grève. D’habitude, la compagnie anglaise ne changeait rien à ses programmes. Cette fois, elle s'adapte au mouvement annoncé chez Air France, en augmentant son offre.

1.000 sièges en plus

A l’occasion de la grève des pilotes annoncée chez Air France à partir de lundi, EasyJet prévoit un avion supplémentaire et une augmentation du nombre des vols. La compagnie low-cost a ciblé les liaisons entre Paris et deux destinations, Nice et Toulouse. Selon un communiqué, le déploiement d’EasyJet prévoit : 

"une capacité additionnelle de plus de 1.000 sièges, pour parer les difficultés que pourront rencontrer les voyageurs à l’occasion des grèves."

Si la grève d’Air France se prolonge, la compagnie à bas prix s’est déjà positionnée. Elle a annoncé qu’elle *"réévaluerait les besoins en fonction de l’évolution de la situation en début de semaine prochaine."

 *

La direction d’Air France, qui parlait samedi matin d'environ 50% de ses vols annulés lundii, a finalement annoncé en milieu de soirée 60% d'annulations. Selon le  Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), organisation majoritaire qui a appelé à une grève reconductible jusqu’au 22 septembre, le trafic pourrait être encore plus perturbé à partir de mercredi. Le deuxième syndicat des pilotes d’Air France, le Spaf, a lui prévu un mouvement de lundi à jeudi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.