Découverte : nectars du passé

Des Japonais et des Américains se sont déjà manifestés pour une vente aux enchères exceptionnelle organisée ce samedi 26 mai à Lons-le-Saunier (Jura). Des bouteilles de vin jaune datant du XVIIIe siècle vont être proposées.

Voir la vidéo
France 3

À Arbois (Jura), la vigne semble partout chez elle. Au bout de chaque rue, sur chaque trottoir, un nombre incalculable de caves forment l'envers d'une ville entièrement dédiée au vin. Notre rendez-vous devait rester secret, l'adresse dévoilée au dernier moment. L'objet de tant de précautions, le voici : des bouteilles de vin jaune venues tout droit du XVIIIe siècle.

Une collection de bouteilles qui n'a pas bougé depuis huit générations

Une de ces bouteilles avait été ouverte par le propriétaire en 1992 en compagnie d'Henri Gault, célèbre critique gastronomique. "C'était absolument monstrueux, c'était presque religieux", raconte le propriétaire, qui souhaite rester anonyme. Cette collection de bouteilles n'a pas bougé depuis huit générations ; le propriétaire veut leur donner une deuxième vie. Les flacons seront dispersés ce samedi 26 mai lors d'une vente aux enchères. Des amateurs fortunés du Japon et des États-Unis sont déjà sur les rangs. On dit que le vin jaune est éternel comme les diamants, mais il faudrait juste ne pas oublier de le boire, un jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Japonais et des Américains se sont déjà manifestés pour une vente aux enchères tout à fait exceptionnelle organisée ce samedi 26 mai à Lons-le-Saunier (Jura). À son issue, une centaine de bouteilles de vin jaune datant du 18e siècle va être dispersée.
Des Japonais et des Américains se sont déjà manifestés pour une vente aux enchères tout à fait exceptionnelle organisée ce samedi 26 mai à Lons-le-Saunier (Jura). À son issue, une centaine de bouteilles de vin jaune datant du 18e siècle va être dispersée. (FRANCE 3)