VIDEO. Croissance en berne : la droite et l'extrême droite accusent François Hollande

Florian Philippot (FN) et Luc Chatel (UMP) ont réagi à la croissance nulle en France lors du deuxième trimestre de l'année.

LILYA MELKONIAN / PASCAL CARON - FRANCE 2

Haro sur Hollande. La droite et l'extrême droite n'ont pas pris de gants pour critiquer l'action du gouvernement après la publication jeudi 14 août des mauvais chiffres de la croissance au deuxième trimestre 2014. "C'est un coup de tonnerre qui montre que la politique économique du gouvernement est un échec, et qu'il faut donc changer de politique. Mais c'est aussi la crédibilité de François Hollande qui est en cause", tacle Luc Chatel. Le secrétaire général de l'UMP rappelle que lors de son interview du 14-Juillet, le chef de l'Etat avait indiqué que la reprise économique "était là".

"Incompétence grave"

"Les Français vont prendre conscience de l'incompétence grave de leurs dirigeants successifs", a pour sa part réagi Florian Philippot. Pour le vice-président du Front national, la France est "enfermée dans l'euro, l'ouverture totale des frontières et le refus du patriotisme économique. Il faut faire tout l'inverse !", juge-t-il.

Florian Philippot, le 26 mai 2014 à Nanterre (Hauts-de-Seine).
Florian Philippot, le 26 mai 2014 à Nanterre (Hauts-de-Seine). (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)