Cet article date de plus de dix ans.

La Banque centrale américaine soutient l'économie et surprend les marchés

La Réserve fédérale des Etats-Unis a annoncé mercredi qu'elle maintenait son soutien exceptionnel à la reprise économique.

Article rédigé par franceinfo avec AFP et Reuters
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Ben Bernanke, le patron de la Réserve fédérale américaine, le 18 septembre 2013 lors d'une conférence de presse à Washington (Etats-Unis). (JIM WATSON / AFP)

Les marchés ont été surpris. Ils s'attendaient à la décision inverse. La Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé, mercredi 18 septembre, qu'elle maintenait son soutien exceptionnel à la reprise économique aux Etats-Unis. La Fed va continuer d'acheter chaque mois pour 85 milliards de dollars (près de 63 milliards d'euros) de bons du Trésor et de titres hypothécaires. Son Comité de politique monétaire (FOMC) juge qu'un resserrement des conditions financières "pourrait ralentir le rythme de la reprise de l'économie et du marché du travail".

La Banque centrale américaine a par ailleurs ramené sa prévision de croissance pour 2013 à une fourchette de 2% à 2,3% contre 2,3% à 2,6% dans son estimation de juin. Pour 2014, la révision à la baisse est encore plus nette, passant de 3,0 - 3,5% à 2,9 - 3,1%. La Bourse a réagi à la hausse à ces annonces. Les indices Dow Jones et S&P-500 ont atteint de nouveaux records.

Cette conférence de presse a aussi été l'occasion d'évoquer la succession du président de la Fed, qui arrive au bout de son deuxième mandat en janvier prochain. Ben Bernanke a indiqué qu'il "préférait" ne pas évoquer la question. Son lieutenant, Janet Yellen, vice-présidente de la Fed, semble tenir la corde pour le remplacer, après le retrait de la candidature de l'ancien conseiller de la Maison Blanche Lawrence Summers cette semaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.