Cet article date de plus de neuf ans.

Standard & Poor's regarde de près le AAA de la France

Selon "La Tribune", l'agence pourrait passer sous surveillance négative la note française dans les prochains jours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de l'agence de notation Standard and Poor's à New York (Etats-Unis), le 18 août 2011. (DON EMMERT / AFP)

Cette fois, Standard and Poor's n'a pas droit à l'erreur. L'agence de notation financière, qui avait annoncé par erreur la dégradation de la note française début novembre, pourrait annoncer le placement sous surveillance du triple A français dans les prochains jours, affirme La Tribune mardi 29 novembre.

"Cela pourrait intervenir sous une semaine, ou peut-être dix jours", déclare une source diplomatique au quotidien. Selon La Tribune, l'annonce aurait même dû être faite vendredi, mais a été repoussée "pour des raisons inconnues". L'agence a refusé de commenter "les rumeurs sur ses notations".

Un retournement de situation peu probable

Fitch, Standard and Poor's et Moody's donnent toutes aujourd'hui à la France la note maximale. Moody's a cependant déjà prévenu fin octobre qu'elle se donnait trois mois pour éventuellement placer cette note sous surveillance négative.

Une fois la note sous surveillance négative, la dégradation de la note devient probable, à moins d'une amélioration de la situation économique. Mais les prévisions de croissance, en baisse, données par l'Organisation de coopération et de développement économique pour la France rendent cette perspective peu probable à court terme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.