Économie : les marchés financiers responsables des inégalités

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Si les chiffres économiques de l’année 2021 paraissent bons, ils seraient en réalité trompeurs. Georges Ugeux, ancien vice-président de la bourse de New York, explique que les banques centrales ont déversé trop d’argent et trop vite pendant la crise sanitaire.

Georges Ugeux explique que la réserve fédérale américaine a dépensé en l’espace de six semaines autant que lors des dix années qui ont suivi la précédente crise. De ce fait, les États-Unis ont réinvesti cet argent pour en bourse. Aujourd’hui, celle-ci est deux fois supérieure à ses chiffres d’avant la crise et est qualifiée de " bulle financée par le contribuable et les banques centrales " par Georges Ugeux.

Quelles sont les solutions ?

Pour Georges Ugeux, les banques centrales ne doivent plus racheter les dettes des États. Il ajoute qu’il est essentiel de rehausser les taux d’intérêts. Selon l’ancien vice-président de la bourse de New York, les banques centrales ne peuvent pas, à long terme, racheter des milliards de dollars de dettes. Il précise qu’un risque d’une explosion de la bulle spéculative est palpable et pourrait être extrêmement violent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.