Référendum en Grèce : un défi pour l'Europe

En direct de l'Élysée, Catherine Demangeat fait le point sur la posture de François Hollande vis-à-vis du référendum grec.

FRANCE 3

François Hollande et l'Europe auront les yeux rivés vers la Grèce ce soir à l'annonce des résultats du référendum grec. "Dans la soirée, François Hollande aura des entretiens téléphoniques avec ses principaux partenaires européens et notamment Angela Merkel. D'ores et déjà, il a invité la chancelière allemande demain soir à l'Élysée pour évaluer les conséquences du référendum", rapporte Catherine Demangeat.

Rassurer les Français

Le président de la République a deux préoccupations. "D'abord, tout faire pour que la Grèce reste ancrer dans la zone euro, même si le non l'emporte. Et puis, autre soucis, rassurer les Français", détaille la journaliste de France 3 avant d'ajouter que François Hollande a parlé de "saut dans l'inconnu en cas de victoire du non". Le chef de l'État avait affirmé en début de semaine que l'économie française était suffisamment robuste pour résister à une nouvelle crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le président du parlement européen, l\'Allemand Martin Schultz, à Bruxelles, le 13 mars 2015. 
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le président du parlement européen, l'Allemand Martin Schultz, à Bruxelles, le 13 mars 2015.  (JOHN THYS / AFP)