Grèce : le camp du "non" exulte déjà

Ce dimanche 5 juillet, une équipe de France 2 est allée recueillir les témoignages d'électeurs grecs partisans du "non".

FRANCE 2

Les Grecs étaient appelés aux urnes ce dimanche 5 juillet, pour un référendum crucial pour l'avenir du pays dans la zone euro. Après les premières estimations, le camp du "non" exulte. "Les résultats sont très positifs, c'est la démocratie. Le peuple grec n'a pas cédé au terrorisme qu'on lui a fait subir avec la fermeture des banques", confie un militant du "non".

La fête se met en place

Sur la place principale d'Athènes, distribution de drapeaux grecs, installation de vendeurs ambulants, une grande fête s'annonce. "Supernouvelle, l'austérité ne peut pas durer", lance un Grec au micro de France 2. "On a dit non à l'esclavage par l'Europe", ajoute un second. Les yeux rivés sur les écrans, d'autres supporters du "non", plus prudents, attendent la fin du dépouillement pour célébrer leur victoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme fête la victoire du \"non\" au référendum grec, place Syntagma, à Athènes, dimanche 5 juillet 2015. 
Une femme fête la victoire du "non" au référendum grec, place Syntagma, à Athènes, dimanche 5 juillet 2015.  (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)