La Chine, une économie colossale aux pieds d'argile

Alors que la Chine fait étalage de sa puissance politique à coups d'images toujours étroitement contrôlées par l'État, que vaut-elle vraiment économiquement ? Tour d'horizon des forces et faiblesses de l'Empire du Milieu.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans la Chine du président Xi Jinping, en apparence, tout va pour le mieux. Cette année, le taux de croissance de la deuxième économie du monde derrière les États-Unis va progresser de plus de 6,5%. Si pour la Chine, c'est une performance moyenne, il faut la comparer avec les 1,7% de croissance de la zone euro en 2016. 70% des 30-40 ans sont déjà propriétaires de leur appartement ; c'est seulement 40% en France. Et il y a en Chine quasiment autant d'abonnements au téléphone portable que d'habitants : 1,365 milliard.

Endettement record, mauvaise répartition des richesses, vieillissement...

Mais ce développement économique à marche forcée cache d'énormes fragilités. À force d'investir, la Chine s'est endettée à des niveaux qui inquiètent tous les experts : 250% de son PIB ; c'est 96% en France. Et puis les Chinois ne profitent pas tous de la croissance au même rythme ; 1% de la population possède plus de 30% des richesses. La Chine a un autre problème de taille. Va-t-elle manquer de main-d'œuvre ? Car après des années de politique de l'enfant unique, sa population vieillit, et d'ici 2050, on comptera 250 millions de Chinois en moins sur le marché du travail. Face à ce risque, depuis un an, les couples chinois sont autorisés à avoir un deuxième enfant.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Chine est-elle une vraie économie de marché ?
La Chine est-elle une vraie économie de marché ? (NICOLAS ASFOURI / AFP)