Crise des éleveurs : un phénomène européen

Si la France a des difficultés avec ses filières, nous ne sommes pas les seuls.

FRANCE 2

Julien Duperray fait le point sur les filières d'élevage au niveau européen. "Le porc européen subit de plein fouet l'embargo russe", explique le journaliste. Jusqu’alors 25% des exportations européennes partaient en effet vers la Russie mais depuis un an et demi, le pays n'achète plus de porc à l'Europe. Il y a donc surproduction et il faut écouler les stocks. Ce sont les Allemands qui vendent le plus, le porc étant moins cher qu'en France.

Des milliers de tonnes de lait en surplus

Les quotas laitiers en Europe ont pris fin il y a trois mois, les agriculteurs cherchent donc à produire plus de lait avec, en ligne de mire, le marché chinois, premier importateur. "Mais nouvelle déconvenue pour les Européens car la Chine a revu ses prévisions à la baisse", rapporte Julien Duperray. Les agriculteurs se retrouvent donc avec des milliers de tonnes de lait sur les bras.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des porcs dans un supermarché lors d\'une action d\'éleveurs de la FDSEA protestant contre les prix bas, à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 7 février 2015.
Des porcs dans un supermarché lors d'une action d'éleveurs de la FDSEA protestant contre les prix bas, à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 7 février 2015. (DAMIEN MEYER / AFP)