Consommation : une campagne publicitaire de l'Ademe suscite l'ire des commerçants

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Une campagne publicitaire de l'Ademe visant à inciter à réparer ou à louer des équipements au lieu d'acheter du neuf a provoqué la colère des commerçants, à l'approche des fêtes de Noël. Ils demandent l'arrêt de cette campagne.
Consommation : une campagne publicitaire de l'Ademe suscite l'ire des commerçants Une campagne publicitaire de l'Ademe visant à inciter à réparer ou à louer des équipements au lieu d'acheter du neuf a provoqué la colère des commerçants, à l'approche des fêtes de Noël. Ils demandent l'arrêt de cette campagne. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Leriche
France Télévisions
France 2
Une campagne publicitaire de l'Ademe visant à inciter à réparer ou à louer des équipements au lieu d'acheter du neuf a provoqué la colère des commerçants, à l'approche des fêtes de Noël. Ils demandent l'arrêt de cette campagne.

Une campagne publicitaire en faveur de la déconsommation a été lancée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Elle met vent debout les commerçants. Cette campagne cherche à inciter à faire réparer ses produits ou à se tourner vers la location. À l'approche du Black Friday, vendredi 24 novembre, un "dévendeur" se met en scène dans le spot publicitaire, suggérant plutôt de se tourner vers les alternatives à l'achat de produits neufs.

"Une véritable gifle aux commerçants"

De leur côté, les commerçants demandent l'arrêt de cette campagne. Ils la jugent stigmatisante"Une telle campagne à l'approche des fêtes de Noël est une véritable gifle aux commerçants, qui subissent l'inflation de plein fouet", peut-on lire dans un communiqué de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). En France, près de 15 millions d'articles de mode ont été achetés pendant le Black Friday en 2022. Le textile est l'un des secteurs d'activité les plus polluants au monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.