Cet article date de plus de huit ans.

Compétitivité : Hollande pour un "pacte" sur la base du rapport Gallois

Devant des chefs d'entreprise, le président a récusé le terme de "choc de compétitivité", préconisant "un pacte entre tous les acteurs". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Hollande lors d'un discours à l'occasion du Grand rendez-vous de la communauté Oséo-excellence, jeudi 25 octobre 2012.  (BERTRAND LANGLOIS / POOL)

POLITIQUE - Dans un débat aussi houleux, les mots ont leur importance. En matière de compétitivité, Hollande préconise "un pacte", pas "un choc", a-t-il indiqué à l'occasion du Grand rendez-vous de la communauté Oséo-excellence, jeudi 25 octobre. Ce dernier, a-t-il annoncé dans son discours, sera élaboré sur la base du très attendu rapport de Louis Gallois.

"Aujourd'hui, nous n'aurons plus le temps de différer les choix. C'est la stratégie de compétitivité que le gouvernement prépare sur la base des propositions du rapport de Monsieur Gallois", a déclaré le chef de l'Etat ."Il n'y aura pas un énième plan. Et je déconseille aussi l'idée du choc, qui traduit davantage un effet d'annonce qu'un effet thérapeutique", a-t-il poursuivi, revenant sur le terme attribué à Louis Gallois, à l'origine d'une polémique après que des éléments supposés du rapport aient fuité dans la presse.  "En ces matières, il n'y a pas de formule magique, il n'y a pas de réponse unique, c'est un ensemble de moyens, de dispositions, de politiques, qui doivent être mobilisés. (...) Je propose donc un pacte entre tous les acteurs", a indiqué le chef de l'Etat.

L'ancien patron d'EADS, mandaté par le chef de l'Etat lui-même, doit remettre le 5 novembre au gouvernement ses propositions sur les moyens de relancer la compétitivité des entreprises françaises, alors que la part du marché mondiale de la France est tombée depuis 1990 de 6,2% à 3,6%. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Compétitivité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.