LREM : la permanence de Foix vandalisée pendant la nuit

Une permanence LREM a été taguée dans la nuit de lundi 29 à mardi 30 juillet, en Ariège. Un phénomène qui se multiplie ces derniers temps... Retour sur les faits.

FRANCE 3

Taguée dans la nuit du lundi 29 au mardi 30 juillet, la permanence d'En Marche ! de Foix, en Ariège, n'abrite pourtant pas un député LREM ayant voté pour le Ceta. Juste des militants. Mardi matin, le responsable des lieux était un peu écœuré. "Ça, c'est de la lâcheté, ce n'est pas du courage politique", a estimé au micro de France 3 Jérôme Azéma, référent LREM en Ariège.

Le ministre appelle à plus de retenue

Une plainte va être déposée, mais pour l'instant, impossible de dire qui a fait ça. En revanche lundi 29 juillet, ce sont des jeunes agriculteurs de l'Eure qui ont dégradé la façade de leur députée. Ils ont revendiqué leur geste sur les réseaux sociaux et reprochent à leur élue d'avoir voté pour le Ceta, le traité de libre-échange entre l'Europe et le Canada. Mardi matin, le ministre de l'Agriculture a appelé le monde agricole à plus de retenue. Depuis une semaine, une dizaine de permanences a été prise pour cible par des opposants. Des députés bretons de la majorité ont dénoncé cette violence dans une tribune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une permanence LREM a été taguée dans la nuit de lundi à mardi, en Ariège. Un phénomène qui se multiplie ces derniers temps... Retour sur les faits.
Une permanence LREM a été taguée dans la nuit de lundi à mardi, en Ariège. Un phénomène qui se multiplie ces derniers temps... Retour sur les faits. (FRANCE 3)