Opérateurs de l'État : dès 2024, l'État récupérera "la moitié des 2,5 milliards d'euros de trésorerie excédentaire", annonce Bruno Le Maire

Le ministre de l'Économie, invité du "8h30 franceinfo", assure que des opérateurs comme Pôle Emploi, le CNRS, ou encore les agences de l'eau, devront rendre à l'Etat leur trésorerie excédentaire dès 2024. Le montant prévu par Bruno Le Maire s'élève à environ 1,25 milliard d'euros.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Bruno Le Maire, invité du "8h30 franceinfo" le 25 juillet 2023. (franceinfo)

"Dès le budget 2024, nous récupérerons la moitié des 2,5 milliards d'euros de trésorerie excédentaire chez les opérateurs", a annoncé le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, invité le mardi 25 juillet du "8h30 franceinfo". Parmi ces opérateurs, il cite Pôle Emploi, le CNRS ou encore "les agences de l'eau". En tout, il y en a 438 de répertoriés, ils bénéficient de 76,6 milliards d'euros de financement publics.

Le patron de Bercy s'adresse à ces opérateurs : "Vous avez été très chanceux, vous avez des taxes affectées, donc une sécurité sur la recette, et en plus vous avez eu le soutien du plan de relance, donc vous avez une trésorerie qui est très abondante", avance-t-il. Or, "rien ne justifie qu'il y ait des trésoreries aussi abondantes", selon le ministre.

"Le principe du budget 2024, c'est accélérer le désendettement du pays", résume Bruno Le Maire. Selon lui, "l'objectif, c'est de réduire la dette progressivement" pour "repasser sous les 3 % de déficit public en 2027". De ce fait, "ça demande d'engager la réduction des dépenses publiques dès 2024", prévient le ministre de l'Économie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.