Cet article date de plus de quatre ans.

Immobilier : l'État, un bon gestionnaire ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Immobilier : l'État, un bon gestionnaire ?
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un rapport de la commission des Finances du Sénat pointe du doigt la mauvaise gestion du patrimoine de l'État. Ce dernier serait un très mauvais agent immobilier en bradant par exemple ses immeubles.

Des centaines d'annonces immobilières, mais des mises à prix bien trop basses. L'État est-il un mauvais vendeur ? C'est ce qu'affirme un rapport du Sénat qui sera publié dans quelques jours. Des prix bradés que le rapport explique par une mauvaise gestion de l'inventaire. Il pointe les incohérences en matière de surfaces concernent plus de 27% du parc.

574 millions d'euros

"On est dans une vision où il faut vendre tel ou tel bien et on n'est pas dans la valorisation totale de ce bien", explique Agnès Verdier-Molinié, économiste. En 2007, le montant des cessions immobilières s'élevait à 828 millions d'euros, neuf ans plus tard seulement 574 millions d'euros. Et malgré des prix inférieurs à ceux du marché, près de la moitié des biens de l'État met plus de deux ans à se vendre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Budget de la France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.