Patrimoine : une mauvaise gestion de l'État ?

Le rapport de la commission des finances du Sénat pointe du doigt la mauvaise gestion du patrimoine immobilier de l'État. Néanmoins, depuis 2006, la vente de ses immeubles a rapporté plus de 7 milliards d'euros.

France 2

L'État est-il le pire agent immobilier de France ? C'est ce que pointe un rapport du Sénat qui sera publié dans quelques jours. Par exemple, au coeur de Paris, l'État a vendu un hôtel particulier. Montant de la transaction : 85 millions d'euros au lieu des 120 millions estimés. La cause de cet écart serait la mauvaise gestion de l'État. Selon le rapport, les incohérences en matière de surfaces concernent plus de 27% du parc. En 2007, le montant des cessions immobilières s'élevait à 828 millions d'euros, neuf ans plus tard, seulement 574 millions d'euros.

Tout est à vendre

Un chiffre en baisse expliqué par le manque d'attractivité des biens vendus par l'État. Pourtant, tout est à vendre : prisons, hôtels particuliers ou même barrages, des biens qui ne trouvent pas toujours preneurs. Pour preuve, sur les 1 375 annonces immobilières parues en 2017, la moitié était déjà en vente il y a deux ans. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La grille de vétusté peut permettre d’éviter des litiges.
La grille de vétusté peut permettre d’éviter des litiges. (MAXPPP)