Hausse des crédits : les associations alertent sur le risque de surendettement

Publié
Hausse des crédits : les associations alertent sur le risque de surendettement
Article rédigé par
M. Damoy, A. Sylvain, A. Lo Cascio, F. Bohn, F. Pairaud - France 3
France Télévisions

De plus en plus de Français contractent des prêts à la consommation. Certains l’utilisent pour s’acheter une nouvelle voiture ou de l’électroménager tandis que d’autres y ont recours pour boucler les fins de mois. Mais attention à l’engrenage du surendettement.

Pour financer des achats imprévus ou payer des factures, le crédit à la consommation redevient un réflexe pour les Français. "C’était juste 2000 euros pour un voyage en Afrique", confie un homme. Au premier trimestre 2022, le nombre de crédit à la consommation a augmenté de 9,2% par rapport à l’an dernier.

Le risque du surendettement

Une banque en ligne l’a d’ailleurs remarqué. "Ce qui fonctionne bien aujourd’hui, c’est à la fois le prêt personnel et le petit crédit. Les deux ont à peu près doublé sur un an", affirme Benoit Grisoni, PDG de Boursorama France. Récemment, Michael a contracté un prêt pour s’acheter un nouveau véhicule. Il a obtenu son argent au bout de sept jours ouvrés. De quoi tenter les clients qui ont du mal à boucler les fins de mois. Mais les associations de consommateurs appellent à la vigilance. "Le crédit à la consommation ne remplace pas les revenus", prévient Matthieu Robin d’UFC-Que choisir, précisant que cela peut vite amener à la spirale de l’endettement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.