Cet article date de plus de neuf ans.

Bouygues Telecom : un redéploiement "vers nos clients"

Bouygues Telecom a annoncé mercredi la suppression de 1.516 postes sur 9.000, soit 17% des effectifs. Sur France Info, le PDG Olivier Roussat explique le plan de restructuration.
Article rédigé par Julien Moch
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Olivier Roussat explique le plan de restructuration de Bouygues sur France Info © Maxppp)

Alors que Bouygues Telecom a annoncé mercredi la suppression de 1.516 postes sur 9.000, dans la cadre de sa nouvelle stratégie, le PDG Olivier Roussat est l'invité de France Info. Il explique les objectifs de cette restructuration : "C'est résolument un redéploiement de nos moyens vers nos clients ", dit-il. "Pour mieux servir nos clients mobiles, nous souhations pouvoir relocaliser en France la totalité des équipes qui travaillent sur les sujets de relations clients mobile ", et "nous allons renforcer l'accompagnement dans nos boutiques, avec une modernisation, notamment des outils utlisés par nos conseillers de vente ".

Les échéances dépendront des négociations

Concrètement, le groupe prévoit de simplifier "considérablement " son porte-feuille d'offres. "La simplification notamment de toutes nos offres a des conséquences sur les équipes qui travaillaient sur ces sujets ", dit-il pour expliquer la suppresion annoncée de 17% des effectifs. 

Sur ces suppresions de poste, il précise un "plan de réduction d'effectifs à deux volets : plan de départs volontaires et reclassement, et si nous ne parvenons pas à atteindre les 1.516 nous aurons un volet de départs contraints ", ajoute-t-il. Mais sans échéance selon lui : les négociations doivent démarrer la semaine prochaine, et "c'est vraiment le fruit de la négociation avec nos partenaires qui nous permettra de décider des échéances ".

Pas un opérateur qui "meurt", mais "se transforme"

Olivier Roussat justifie également cette stratégie "dans le but de faire fonctionner l'entreprise radicalement différement dans un environnement durablement à quatre acteurs ". Avec 11 millions de clients mobiles, 2 millions de clients fixes, "nous ne sommes pas un opérateur qui est en train de mourir, nous sommes un opérateur qui va se transformer ".

 

Le PDG de Bouygues Telecom Olivier Roussat répond aux questions de Julien Moch sur France Info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.