Pourquoi les cryptomonnaies connaissent une chute brutale de leurs cours

Les principaux actifs de ce marché ont dévissé de 20% environ en l'espace de quelques jours. En cause, des systèmes moins robustes que prévu, mais aussi l'inflation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le 13 mai 2022, la valeur du Bitcoin était redescendue aux alentour de 29 300 dollars, du jamais-vu depuis juillet 2021. (JOAO LUIZ BULCAO / HANS LUCAS / AFP)

La dégringolade a affolé les marchés. Ces derniers jours, les cryptomonnaies les plus utilisées, comme le Bitcoin, Ethereum ou encore Binance Coin, ont subi des pertes de valeur de 20% en moyenne, comme l'a rapporté le site spécialisé CoinGecko. Même s'ils ont l'habitude des variations inopinées, experts et amateurs s'interrogent sur cette chute soudaine, au point, parfois, de se séparer de leurs actifs. Franceinfo revient sur les raisons de cette crise, qui illustre tout ce que les cryptomonnaies ont de volatil.

Une cryptomonnaie réputée stable a déçu les investisseurs

Les remous sur ce marché ont en grande partie été causés par l'effondrement d'un stablecoin ("monnaie stable" en français) : le TerraUSD (UST). Dans le monde des cryptomonnaies, les stablecoins sont censés avoir une valeur garantie, qui est protégée grâce à l'existence d'une grande réserve, mais qui peut aussi être maintenue par des algorithmes complexes.

Problème : les systèmes à l'œuvre derrière le TerraUSD ont connu des failles et cette cryptomonnaie a perdu plus de 80% de sa valeur en une semaine. La méfiance s'est ensuite étendue à d'autres stablecoins, comme le Tether, ce qui a créé un vent de panique dans la sphère des "cryptos" pendant quelques jours.

L'inflation est aussi pointée du doigt

Depuis quelques années déjà, les cryptomonnaies viennent progressivement garnir le portefeuille des grandes banques et fonds d'investissement, qui les échangent comme des actions en Bourse. Mais quand l'économie affiche des signaux inquiétants, les investisseurs ont tendance à se tourner vers des valeurs refuges, souligne le site spécialisé Forbes Advisor (article en anglais).

C'est ce qui serait en train de se passer, alors que pour combattre l'inflation rampante aux Etats-Unis, la Banque centrale américaine vient d'augmenter ses taux d'intérêt de 0,5% – du jamais-vu depuis 2000. Les places boursières peinent à retrouver leur niveau d'avant la guerre en Ukraine et, parallèlement, le marché des cryptomonnaies n'offre pas assez de sécurité aux yeux des acteurs qui désirent placer leur capital. Ce qui explique une partie des ventes de monnaies virtuelles de ces derniers jours, entraînant la baisse de leur valeur.

Un historique de hausses et de plongeons

Il faut enfin rappeler que le marché des cryptomonnaies a toujours connu des variations majeures, sans forcément suivre de logique cyclique. En mai 2021, après avoir quintuplé de valeur en seulement six mois, le Bitcoin avait par exemple connu une baisse de 30%, avant de remonter progressivement pour atteindre la valeur record de 68 513 dollars (pour un Bitcoin) le 9 novembre 2021. La baisse enregistrée cette semaine présage-t-elle d'une nouvelle envolée ? Aucun analyste ne se risque pour l'instant à répondre à cette question. Et si cette extrême instabilité peut faire peur aux investisseurs, elle passionne aussi de nombreux curieux, pourtant étrangers à la finance

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bitcoin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.