Belgique : la banque à la caisse

Retirer des billets à la caisse d'un supermarché en même temps que l'on règle ses courses... Une directive européenne va autoriser le dispositif à partir de samedi 13 janvier. France 2 s'est rendue en Belgique, où la pratique est déjà une habitude.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des caissières de supermarché qui jouent parfois les banquières. La pratique est bien ancrée en Belgique. Dans cette enseigne, au moment de passer à la caisse, près d'un client sur 10 réclame des espèces à débiter sur sa carte. Ici, les clients peuvent demander jusqu'à 250 euros en espèces, sans aucun minimum d'achat et sans frais. Un service qu'ils apprécient. "C'est tout-en-un", savoure ainsi une cliente.

Moins de distributeurs automatiques de billets qu'en France

Le cashback est totalement transparent pour les supermarchés : pas de frais de gestion, et la grande distribution y voit même certains avantages. Certains petits commerces le proposent aussi. C'est un moyen comme un autre, pour eux, d'attirer les clients. Les Belges sont d'autant plus attachés à ce service que les distributeurs automatiques de billets sont moins nombreux dans le pays qu'en France, proportionnellement au nombre d'habitants et les banques, pour des raisons de coûts, en ferment régulièrement depuis deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
A partir du 13 janvier 2018, la législation européenne autorisera le retrait d\'argent liquide contre un paiement en carte bancaire.
A partir du 13 janvier 2018, la législation européenne autorisera le retrait d'argent liquide contre un paiement en carte bancaire. (MAXPPP)