Une voiture autonome d’Uber victime d’un accident spectaculaire en Arizona

Les voitures de transport sans chauffeur ont été testées par la société Uber aux Etats-Unis. Mais un accident qui a eu lieu ce week-end risque de ralentir considérablement le déploiement de cette technologie.

Cette vidéo n'est plus disponible

L'accident est spectaculaire, mais sans gravité. Renversée sur la chaussée, la Volvo autonome de la société n'a pas su éviter un autre véhicule qui lui refusait la priorité. Uber testait la circulation de voitures sans chauffeur dans plusieurs États américains, comme ici à Phoenix, dans l'Arizona. Ces expérimentations ont été suspendues le temps de l'enquête. En mai 2016, en Floride, cet accident d'une Tesla en pilotage automatique avait tué son passager. Partout dans le monde, la voiture autonome reste au stade expérimental.

Le défi des géants de l'automobile et du net

"La technologie n'est pas 100% prête, la dernière marche à franchir pour arriver à un niveau d'intelligence artificielle égal à celui de l'être humain nous renvoie à encore pas mal d'années", explique Éric Champarnaud, vice-président du Bureau d'informations et de prévisions économiques. C'est le nouveau défi des géants de l'automobile avec General Motors, Toyota, Mercedes, Audi, Peugeot, Renault, et aussi de l'internet avec Google ou Apple. Personne ne sait qui commercialisera la première voiture autonome, ni à quelle date.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le modèle de la voiture autonome expérimentée par Uber à Pittsburgh (Etats-Unis), pris en photo le 13 septembre 2016.
Le modèle de la voiture autonome expérimentée par Uber à Pittsburgh (Etats-Unis), pris en photo le 13 septembre 2016. (ANGELO MERENDINO / AFP)