Voiture sans pilote Tesla : une enquête ouverte après le premier accident mortel

La voiture électrique Tesla connaît un grand succès aux États-Unis notamment, car elle s'autoconduit. Aujourd'hui, on apprend qu'une enquête a été ouverte après la mort d'un automobiliste bénéficiant d'une Tesla qui s'autopilote.

France 2

Josh Brown avait 40 ans. Il était un passionné, toujours fier de sa électrique et de son système de pilotage automatique. Il en faisait d'ailleurs l'éloge sur internet régulièrement, comme sur cette vidéo quelques semaines avant son accident. Sa voiture fait un écart toute seule sur la droite pour éviter ce camion à gauche qui se rabat sur lui. Josh n'a rien de mieux à faire ce jour-là. "Je ne sais vraiment pas ce que je vais faire de mes mains maintenant", plaisantait-il à l'époque.

Tesla fait l'objet d'une enquête des autorités américaines

Mais un mois plus tard, Josh Brown va mourir sur cette route au volant de sa Tesla. Le système de pilotage automatique est pourtant activé, mais il n'a pas détecté la remorque de ce poids lourd qui coupe la route devant lui pour tourner à gauche. Selon Tesla, le constructeur de la berline, le soleil, très brillant ce jour-là, et la hauteur de la remorque, pourraient expliquer pourquoi la présence du camion n'a pas été détectée. Tesla a d'ailleurs annoncé faire l'objet d'une enquête menée par les autorités américaines, car ce n'est pas la première fois que des dysfonctionnements sont constatés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le patron de Tesla, Elon Musk, présente son nouveau véhicule électrique, la Model X, le 29 septembre 2015, à Fremont (Californie). 
Le patron de Tesla, Elon Musk, présente son nouveau véhicule électrique, la Model X, le 29 septembre 2015, à Fremont (Californie).  (STEPHEN LAM / REUTERS)